Avertir le modérateur

25/04/2007

Après l'Espagne voici l'Italie dans l'élection présidentielle

L'Europe s'invite dans notre chère élection présidentielle non pas que l'on évoque l'avenir de cette belle institution mais plutôt que l'on y invite des hommes politiques européens de premier plan. En effet, après la participation du premier ministre espagnole José Luis Zapatero à un des meetings de Ségolène Royal voici que c'est au tour de Romano Prodo premier ministre italien. Alors qu'au premier tour, le resultat de l'election presidentielle montre une forte montée du centre, Ségolène Royal tente de capter les voix de François Bayrou et propose du alliance socialiste et centre comme ce fut le cas en Italie. Pour montrer sa volonté d'ouverture Ségolène Royal invite pour son dernier meeting Romano Prodi qui a réalisé cette alliance en Italie. Peut-on envisager importer ce modèle politique. Alors que l'Italie et l'Espagne son surtout appréciées pour être une destination de vacances voici que l'on veut en vanter les qualités politique. Personnellement je préfère un séjour de vacances en Espagne qu'une situation à l'italienne qui depuis 40 ans connait un désordre et une grande instabilité et pourtant je ne suis pas pour autant pour Nicolas Sarkozy, alors que faire ? Sacré Dilemme. Enfin vivement les vacances pour passer un séjour au soleil...

10:20 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique

01/02/2007

Nicolas Sarkozy fait campagne au Royaume-Uni

medium_discours-nicolas-sarkozy.jpgNicolas Sarkozy s’est envolé Mardi pour Londres où il a déjeuné avec le Premier ministre britannique Tony Blair. Etonnament ce voyage a été qualifié comme un déplacement du candidat et non du Ministre de l’Intérieur. L’explication est simple, Nicolas Sarkozy est allé à Londres afin de draguer les Français installés dans la capitale britannique. Il semblerait que 300000 français vivent à Londres ce qui est proche de la septième ville française et représente un réservoir de voix à ne pas négliger. Pour capter les suffrages des expatriés, Nicolas Sarkozy a lancé lors d’une réunion publique devant un millier de personne : "A tous les expatriés qui sont malheureux de la situation de la France et de leur départ, je veux dire : 'revenez' !". Une fois de plus la scène internationale s’impose dans la campagne à l’élection présidentielle française. Il faut l’avouer Nicolas Sarkozy gère particulièrement bien son début de campagne en ratissant très large et en oubliant aucun public. S’il n’y avait pas les regrettables histoires des RG, ce serait un parcours sans faute qui se traduit dans le dernier sondage à l’élection présidentielle par une victoire au premier tour et au second. Selon le discours officiel, Nicolas Sarkozy aurait rencontré Tony Blair pour s’inspirer de ses réussites électorales. Décidément, beaucoup de candidats se revendiquent du Premier Ministre Britannique. Ce fut d’abord Ségolène Royal qui voulait s’inspirer des recettes blairistes, à présent il s’agit du candidat UMP ce qui est plus étonnant car le parcours de Nicolas Sarkozy est à la droite de la droite. Proche de Charles Pasqua sur les problèmes de sécurité et d’Edouard Balladur pour l’économie, il est amusant de voir le leader de la droite française se revendiquer des pratiques du leader de la gauche britannique. Les campagnes électorales ont toujours été des moments de grandes pirouettes politiques.

17:10 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, sarkozy

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu